AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | .
 

 Le coffre à Cawottex.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Denshi
Mage

Masculin Age : 105
Messages : 111



Feuille de personnage
POUVOIR/ÄRMS
:
TITRES ET OBJETS
:

MessageSujet: Le coffre à Cawottex.   Mar 18 Sep - 14:34

Un théâtre, géant. Un millier de sièges, mais personne. Soudain, des projecteurs s'allument sur la scène. Le rideau rouge s'écarte, un homme apparaît. Chaussures noires, pantalon noir, veste noir et chemise rouge. Un chapeau haut-de-forme noir lui couvre la tête.

Bienvenue ! Oui, bienvenue ! Entrez, entrez, je vous prie. N'ayez pas peur.

Soudain, il sort une baguette magique et fait apparaître un coffre marron à ses côtés.

Si vous êtes ici, c'est peut-être parce que vous avez été intrigué par l'affiche à l'entrée.. Ou vous êtes peut-être des voleurs ! Toute façon, on s'en fiche. C'est ici que commence votre voyage. Et c'est moi, votre hôte, qui sera le capitaine de ce navire. C'est une métaphore, hein.. Je ne vais pas vraiment faire apparaître un bateau ici. Peut-être que je pourrais, mais le théâtre n'est pas assez.. enfin bref, on s'en fiche. Si vous êtes ici, c'est pour écouter mes histoires.

Avec sa baguette, il ouvrit à distance le coffre.

Ici, sous vos yeux, des personnages, des histoires vont s'animer sous vos yeux. Ici, vous pourrez profiter de ces quelques histoires que je vous propose et que j'ai écrit à différent moments, et à différents contextes.

Il disparut d'un coup, sous un nuage de fumé, en laissant un mot "Bonne lecture"
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Denshi
Mage

Masculin Age : 105
Messages : 111



Feuille de personnage
POUVOIR/ÄRMS
:
TITRES ET OBJETS
:

MessageSujet: Re: Le coffre à Cawottex.   Mar 18 Sep - 14:36

Voici un petit récit que j'ai inventé un jour que je m'emmerdais, alors que je regardais une bouche d'égout. J'ai décidé de la développer un peu. Cette histoire ne se passe pas du tout dans le monde de Fiore, plutôt dans notre monde

Vendredi. Un vendredi comme tout les autres. Ce matin-là, il se lève comme d'habitude. Comme tout les autres matins, il prend une douche, mange son petit-déjeuner, s'habille puis part au collège avec son ami. Comme tout les autres vendredi, il commence les cours à 8h30 par de l'Art Plastique. Cependant, il le sait. Ce vendredi ne sera pas comme les autres. Et c'est le seul à le savoir, personne ne connaît son secret. Mais dans quelques heures, il ne sera plus le même.

12:00

L'heure de midi sonne. Le garçon va manger avec ses amis. Comme d'habitude, la purée est mauvaise et les haricots sans goût. Le repas pourrait être comme les autres, mais il le sait. C'est son dernier repas avec eux. Il est triste, mais il doit le faire. Ses amis n'en savent rien, et c'est tant mieux. Il ne veut pas qu'ils s'inquiètent pour lui.

12:30

Assis sur un banc, il écoute de la musique avec un ami. Il le regarde, il regarde ses autres amis, il la regarde. Il devra faire ses adieux. Il est triste, mais il doit le faire. Il regarde l'heure sur son téléphone: 13:10. Il murmure qu'il est temps. Il enlève ses écouteurs, se lève. Son ami le regarde, lui demande ce qu'il fait. Le garçon lui répond qu'il doit faire quelque chose. Quelque chose...

13:10

Devant, se trouve une bouche d'égout tout à fait banal.. en apparence. Il se place dessus puis fait un grand pas et trace à la craie une croix. Son ami le regarde, intrigué. Il se replace sur la bouche d'égout et fait un autre grand pas dans la direction opposé et ainsi de suite pour former un carré d'environ 1 mètre 50 de côté. Devant lui, elle. Elle aussi est intriguée par ce que fait le jeune homme, mais sans y traiter plus d'importance. Il pose sa craie puis, soudain, fait des signes avec les mains, des triangles, des rectangles, comme si il faisait une incantation avec les mains. Puis il dit une phrase en langue inconnue, peut-être ancienne.
Fah hin kogaan mu draal! . Un pinceau avec, au bout une tête de dragon, sort de sa paume dans une pluie de petite étincelles violettes. L'ami du garçon et la fille poussent un petit cri d'étonnement. Mais lui n'y prête plus attention, il doit le faire. Il commence à écrire des sceaux sur la carré tracé auparavant, sûrement dans la même langue que la phrase dite. La fille l'appelle, il l'ignore. Il est triste, mais il doit le faire. Son ami s'approche, il lui demande se tenir à l'écart, ce qu'il fait de suite. Après avoir fini le carré entier d'écriture étrange, il prononce une autre phrase.Wah dein vokul mahfaeraak ahst vaal! . Un mur à la fois violet et transparent sort du sol à l'emplacement des écritures, pour former une sorte de bouclier autour du garçon et de la bouche d'égout. Une dizaine de personne essaient de s'approcher de lui. Il leur déconseille vivement de toucher la substance violette, sous peine d'être violemment rejeté. Un garçon se fiche de ce qu'il dit et court toucher le mur. Il en paie les conséquences en étant expulsé sur plusieurs mètres, sous l’œil ébahit des autres élèves.

13:20

La fille et son ami lui demandent ce qu'il se passe. Ils ne comprennent pas la situation. Le garçon leur répond juste d'attendre. Attendre qu'il ait fini. Maintenant, ce sont les dirigeants du collège qui courent en direction de la scène et apprennent ce qu'il s'est passé. Ils demandent au garçon des explications, mais il est déjà en train de préparer d'autres sceaux. Il observe la fissure déjà présente sortant de la bouche d'égout. Il touche son pinceau qui change immédiatement de couleur, passant de violet à bleu. Il recommence à écrire des sceaux, mais cette fois tout autour de la bouche d'égout. Patiemment, mais sûrement, il fait le tour. Il entend les autres autour de lui crier, lui donner des ordres, même jeter des objets sur la paroi violette. C'est bon, il a fini, il peut faire ses adieux. Il est triste, mais il doit le faire... Il se lève, va en direction de la fille et de son ami. Avec les doigts, il forme un rectangle. Au même moment, le même rectangle se forme sur la paroi violette, faisant une ouverture.


13:30

Ok, c'est bon, j'ai fini. Bon, vous devez sûrement vous demander ce qu'il se passe, mais je ne peux pas vous le dire. Il regarde ses amis Vous avez été super avec moi, toujours là pour moi, et je vous en remercie. Je ne pense pas vous revoir un jour, mais je penserai toujours à vous les gars. Merci.
Il regarde la fille Je t'aime, et je t'ai toujours aimé. C'est un peu tard pour te le dire, mais je voulais que tu le saches. Ne dis rien, s'il te plaît. Toi non plus, je ne t'oublierai jamais.
Il les regarde tous Adieu.
Il est triste, mais il doit le faire... Il regarde son portable: 13:36. Il est temps.

13:36

Après avoir fait ses adieux, il se retourne puis se positionne devant la bouche d'égout, face à ses amis. Il murmure. Huzrah nu, kul do od, wah aan bok lingrah vod,
Ahrk fin tey, boziik fun, do fin gein!
Au moment où il dit le dernier mot, il pose sa main sur la bouche d'égout qui s'enfonce soudain dans la terre dans un fracas de bruit. Tout le monde recule, sauf lui. C'est la dernière ligne droite. Il regarde une dernière fois ses amis, murmure une dernier adieu puis plonge dans le tunnel sombre. Il est triste, mais il doit le faire...

13:37

Après que le garçon ait sauté, le bouclier violet se rétrécit puis vient se positionner sur la bouche d'égout. D'autres personnes essayent de sauter, en vain. On peut voir que le bouclier recouvre les parois du tunnel, on ne peut donc pas creuser non plus. Ses amis sont choqués, pensent à une blague, essaient de se dire qu'il reviendra, lundi prochain. Mais il ne reviendra pas. Ils sont tristes, mais il devait le faire...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Denshi
Mage

Masculin Age : 105
Messages : 111



Feuille de personnage
POUVOIR/ÄRMS
:
TITRES ET OBJETS
:

MessageSujet: Re: Le coffre à Cawottex.   Mar 18 Sep - 15:23

Voici une petite histoire que j'avais écrit pour un concours, avec comme sujet le Rétrogaming. Cette histoire n'a aucun rapport avec le contexte actuel de Luberia.

Chapitre 1: La découverte

Terre. Ou plutôt, ce qu'il en reste. Nous sommes en 2162, l'océan a recouvert les 3/4 de la Terre. Il ne reste plus qu'un seul continent, l'Eura (le nord de l'Afrique, l'Europe et l'ouest de l'Asie). Malheureusement, une forte tempête de neige l'a recouvert, et les humains sont obligés de vivre sous terre. Seul quelques chercheurs sortent de temps en temps pour chercher de la nourriture et des objets. Denshi fait partit de ce groupe d'élite. Il a 20 ans et s'est engagé après la mort de son père, lui-même chercheur.

? : Tu viens Denshi, on va faire un tour à la surface, on manque cruellement de nourriture.
Denshi: J'arrive Kuma.

Kuma était le chef des chercheurs et le meilleur ami de Denshi. Après avoir répondu, Den monta dans un ascenseur géant, enfila une combinaison qui ressemblait étrangement à celle des anciens astronautes, puis appuya sur un bouton. La plateforme grinça bruyamment et monta. Après quelques minutes, le groupe de 5 personnes arrivèrent à la surface.
Denshi vit, une fois de plus, les débris de la Tour Eiffel.


Denshi: *Soupir*
Kuma: Qu'est ce qu'il y a Den ?
Denshi: Non rien.
Kuma: Bon les gars, on fait comme d'hab' et on se rejoint dans 1 heure. Compris ?!
Le groupe: Compris !

Den partit en direction de la Tour Eiffel, espérant trouver de la nourriture ou même quelque chose qui lui faisait rappeler le bon vieux temps. Soudain, il vit une boite en carton. Il la sortit de la neige et l'observa. Il y avait écrit "Game Boy".

Denshi: De l'anglais !

Il ouvrit la boîte et sortit une machine qu'il ne connaissait pas. Elle était rectangulaire, pouvait tenir dans une main et possédait un écran et des boutons. Il la retourna et vit un espace qui pouvait contenir une sorte de cartouche.

Denshi: Mais qu'est ce que c'est ?! Bon, je vais le garder au cas où, j'en parlerai aux autres.

Puis, il partit chercher de la nourriture.
Après une heure, il rejoignit ses amis, qui comme lui, avaient trouvé quelques kilos de nourriture. Ils descendirent alors ensemble sous la Terre.


Kuma: C'est bien les gars, vous avez fait du bon boulot.
Denshi: Kuma, j'ai trouvé ça, tu sais ce que c'est ?

Il montra la Game Boy à Kuma

Kuma: Hmm.. J'ai déjà vu ça dans de vieux magazines qu'on a trouvé la semaine dernière. Attends, je reviens.

Quelques minutes plus tard, il revint avec un magazine qui datait de 1990 et des sortes de cartouches carrées avec des dessins dessus.

Kuma: J'ai lu dans ces magazines que cette "Game Boy" était une console de jeu vidéo. J'ai même trouvé des jeux compatibles. Mais je suis pas sûr qu'elle marche encore.

Denshi inséra une des cartouches, alluma la Game Boy. Elle marchait ! L'écran s'alluma et un titre apparût.

Denshi: Legend of.. Zelda ?!


Chapitre 2: La machine.


Quelques semaines étaient passées depuis la découverte de la Game Boy. On avait retrouvé quelques piles et Den avait même fini le jeu. Mais, malheureusement, le manque de nourriture se faisait ressentir. Il y avait de moins en moins de nourriture, et les scientifiques devaient aller de plus en plus loin.

Kuma: Bon, on manque toujours et encore de nourriture. Va falloir aller plus loin cette fois.
Denshi: Encore ?! La dernière expédition ne date que d'une semaine !
Kuma: Je suis désolé, mais on trouve moins de nourriture..

Ils prirent l'ascenseur et montèrent à la surface. Denshi se dirigeait toujours vers la Tour Eiffel, mais jusque là, il n'y était jamais arrivé. Il trouvait assez de nourriture pour pouvoir revenir.
Il marcha pendant 20 minutes et arriva enfin devant la célèbre Tour.


Denshi: Elle était si immense, maintenant ce n'est plus qu'un tas de rouille...

Par nostalgie, il grimpa les escaliers jusqu'au premier étage et contempla la plaine de neige qui s'étendait à perte de vue. Soudain, il vit quelque chose briller à quelques centaines de mètre de lui. Il descendit de la Tour et se dirigea vers la chose brillante. Il marchait vers l'objet quand, tout à coup, un bruit sourd se manifesta et le sol se déroba sous Denshi.

Denshi: Aaaaaaaaaaahhhhhh !!!

Il tomba sèchement sur le sol. Il se releva et contempla l'endroit où il était. C'était une sorte de grotte de quelques mètres de hauteurs et dont les parois étaient recouvertes de minerai divers qui produisaient de la lumière. Mais ce qui attira l'attention de Den, c'était la machine qui était au milieu de la grotte. Il s'avança pour mieux la voir. Un siège était disposé devant un écran d'environ deux mètres de largeur qui était lui-même relié à des composants électroniques. Il y avait aussi une sorte de cabine de douche. Mais il ne vit qu'un peu plus tard le réceptacle dont la forme ressemblait étrangement à un objet qu'il connaissait. Il regarda sur le côté de la machine et vit une écriture.

Denshi: G.. G.. Game Boy !

Il ne savait ni à quoi servait cette machine, ni si elle marchait encore. Mais il ne pouvait pas l'utiliser car il n'avait pas sur lui la console de jeux.

Denshi: C'est bien beau tout ça, mais comment je remonte moi ?

Il essaya de grimper sur les parois de la grotte, en vain. Après plusieurs essais, ses doigts étaient tétanisés à cause du froid et de la neige. Il pensa qu'il allait mourir ici, quant il vit une échelle à quelques mètres de lui.

Denshi: Je me suis explosé les doigts des dizaines de fois alors qu'il y avait une FUCKIN' ECHELLE A QUELQUES METRES DE MOI ?! AAAAAAAAAHHHHHHHHHHH !!!

Après avoir frappé contre la grotte plusieurs fois, il déplaça l'échelle et remonta à la surface. Une vingtaine de minute plus tard, il rejoint les autres.

Kuma: Je n'ai trouvé qu'un kilo de nourriture et vous ?

La plupart n'avait rien trouvé, mais Kuma remarqua les doigts en sang de Denshi.

Kuma: Il s'est passé quelque chose Den ?
Denshi: Oui, j'ai trouvé une machine assez bizarre qui utilise la Game Boy. Mais je sais pas à quoi elle sert.
Kuma: Hmm.. ok. On verra ça demain. Mais pourquoi t'as les doigts en sang ?
Denshi: C'est rien ça, juste une petite égratignure.

Ils descendirent sous la surface, et allèrent dormir. Denshi pensait toujours à cette machine mystérieuse.
Le lendemain, le groupe de personnes monta à la surface puis se dirigea vers le lieu qu'indiquait Denshi. 20 minutes plus tard, il arrivèrent enfin à l'endroit où la veille, Den s'était retrouvé.
Ils descendirent ensemble, un par un, en utilisant l'échelle qui se trouvait toujours là.
Les scientifiques contemplèrent la machine avec joie et surprise. Kuma sortit la GameBoy d'une de ses poches et la plaça sur l'emplacement approprié. Il ne se passait toujours rien.


Denshi: Peut-être qu'il faut allumer la machine.
Kuma: Pourtant, je n'ai vu aucun bouton...

Ils cherchèrent pendant une heure, sans rien trouver.

Kuma: Argh, c'est rageant ! Si près du but.
Denshi: Et si c'était pas la machine mais la GameBoy qu'on devrait allumer ?
Kuma: Mais oui ! Pourquoi j'y ai pas pensé plus tôt !

Kuma alluma la GameBoy. L'écran géant s'alluma.

Denshi: Mais qu'est ce que... c'est Legend of Zelda ! Hey ! Il y a écrit quelque chose: "Veuillez insérer un objet dans l'appareil de transportation" ? Qu'est ce que ça veut dire ?!
Kuma: Il faut sûrement mettre un objet dans la cabine de douche. Un objet ou.. une personne. Mais on ne sait ce qui se passera..
Denshi: Hmm...

Denshi mit son écharpe dans la cabine de transportation. L'écran se changea.

Denshi: Mais qu'est ce que...
Kuma: C'est... ton écharpe ! DANS LE JEU !!!

L'écharpe apparût dans le jeu. Les scientifiques écarquillèrent les yeux devant la surprise auquel ils ne s'attendaient pas.

Denshi: Et comment on la rappelle ?
Kuma: Peut-être que...

Kuma éteignit la console de jeu et l'écharpe ré-apparût dans la cabine.

Denshi: Hmm.. Peut-être que je pourrais aller dans le jeu pour chercher de la nourriture !
Kuma: Mais tu es fou, tu pourrais ne pas ré-apparaître en entier, ou pire !
Denshi: Mais la situation est grave ! Je dois le faire?

Denshi se dirigea vers la cabine et y entra. Une lumière apparût et il disparût sous les yeux de ses amis.

?: Hey ! Réveille-toi !
Denshi: Que.. où est-ce que je me trouve ?!
?: Je t'ai retrouvé sur la plage, tu étais inconscient. Je m'appelle Marine. Tu es chez moi.
Denshi: Comme dans le jeu...

Chapitre 3: Legend of Denshi

Marine: De quoi "comme dans le jeu" ?
Denshi: Non rien, bon j'y vais.
Marine: Fais attention, il y a des monstres dehors.
Denshi: Je sais...

Denshi partit à la recherche de l'épée avec laquelle il pourrait se défendre. Pendant ce temps là, ses amis le regardaient dans l'écran. Par contre, ils ne pouvaient pas entendre ce qu'il disait.

Kuma: C'est quand même incroyable cette technologie...

Denshi avait retrouvé son épée et le père de Marine lui avait rendu son bouclier.

Denshi: Maintenant que je vais pouvoir me défendre, il faut que je trouve de la nourriture. Si on peut amener un objet dans le jeu, peut-être qu'on peut en faire sortir un. Et j'ai vu quelques animaux, ça suffira pour quelques semaines, tout au plus. Il faut que je trouve une source importante de nourriture, mais j'ai déjà fini le jeu, et je n'ai vu nul part une source de nourriture. Peut-être qu'en terminant tout les donjons...

Il se dirigea vers le premier donjon. Il se souvenait toujours comment faire pour trouver la clé du donjon Flagello. Il rencontra l'hiboux, et alla chercher la clé. Puis, il alla vers le donjon. Une vingtaine de minutes plus tard, il arriva enfin au Boss.

Denshi: A nous deux. Si je me souviens bien, ton point faible est le bout de ta queue.

Il esquiva habilement les coups de la chenille et attaqua sa queue quatre fois avant de tuer le monstre. Il prit le réceptacle de coeur et le Violon des Vagues.

Denshi: Aller, plus que sept instruments à trouv...

Une lumière aveuglante s'abattit sur Denshi et le transporta dans la grotte sur Terre.[i]

Denshi: Qu'est ce qui se passe ?!
Kuma: On t'a ramené sur Terre, on voulait savoir ce que tu avais découvert.
Denshi: Je pense qu'avec cette machine on peut ramener des objets du jeu vers la réalité, puisqu'on peut faire le contraire.
Kuma: C'est une idée assez folle, mais ça pourrait marché.

[i]Denshi se replaça dans la cabine et se téléporta dans le jeu. Puis, il prit une poule dans ses mains et fit un signe. Kuma ramena alors Denshi sur Terre.


Les scientifiques: Oooooooohhh !!!

Les scientifiques poussèrent un cri de surprise mêlé à un cri de joie. Denshi avait ramené une poule sur Terre !!!

Denshi: Deux bonnes nouvelles: Je peux ramener de la nourriture sur Terre et le jeu a sauvegardé la partie. Par contre, les poules ne réapparaissent à l'infini. Donc on pourra survivre quelques semaines, mais je vais devoir trouver une source de nourriture plus importante.

Kuma: C'est pas grave, prends ton temps.

Ils retournèrent au village sous-terrain avec les quelques poules que Denshi avait ramené. Il restait toujours un stock de nourriture, mais ce dernier s'épuisait de jour en jour. Après avoir mangé, tout le monde alla dormir. Den pensa aux aventures qu'il allait vivre.
Le lendemain, les scientifiques allèrent à la grotte et Denshi se téléporta dans le jeu. Comme il le pensait, il reprit la partie là où il l'avait arrêté, avec le Violon des Vagues.
Chaque jour, il rapportait de la nourriture, poisson, poules etc... qu'il avait acheté contre quelques rubis dans le jeu


Kuma: Mais, je comprends pas, si tu peux acheter de la nourriture avec les rubis que tu trouves, pourquoi on ferait pas ça tout le temps ?
Denshi: Les marchands ne peuvent vendre que quelques poules et poissons par semaine, ils commencent à épuiser leurs stocks et à un moment, ils n'auront plus de nourriture à me vendre.
Kuma: D'accord...

Denshi continuait d'affronter les ennemies, trouver des rubis, finir les donjons. Et après avoir trouvé Le Violon des Vagues, la Conque de l'Ecume, la Cloche des Algues, la Harpe du Reflux, le Xylophone Marin, le Triangle de Corail, l'Orgue de l'Embellie et le Tambour des Marées, il affronta le boss final: Maléficio. Den arriva à la salle du boss et, directement, envoya de la poudre magique sur son ennemi pour détruire sa première ombre.

Denshi: Hé hé hé, je connais tout tes points faibles !

Pour se venger, Maleficio lui envoya des boules d'énergie que Den renvoya avec son épée. La deuxième ombre était vaincu. Moldrom, le premier boss du jeu, apparut alors devant le héros. Il était cependant beaucoup plus rapide, Den eut donc un peu plus de mal à la battre. Après la mort du clone de Moldrom, Den enfila ses bottes de pégase et fonça sur la quatrième ombre juste après qu'elle soit apparût. Mais l'ennemie était plus fort, et il eut le temps d'attaquer le jeune garçon. Den se releva avec un peu de mal puis attaqua l'ombre. La cinquième ombre apparut et lança des boules de feu sur le jeune héros. Il les renvoya avec son épée, mais la dernière le toucha.Il poussa un cri de douleur. La sixième et dernière ombre apparut devant le garçon qui était épuisé. Soudain, le bras de Maleficio toucha le garçon qui s'écroula par terre. Dans un dernier élan de courage, Denshi lança son boomerang qui atteignit l’œil de l'ennemi et le tua. Après quelques secondes, le Poisson Rêve apparût. Juste après, Den se retrouva dans un radeau avec une montagne de nourriture dans un sac géant. Il prit le sac et Kuma le téléporta.

Kuma: Mais ! Comment tu as eu toute cette nourriture ?!
Denshi: Je suis pas sûr, mais je pense que le Poisson-Rêve a exaucé mon voeu: avoir assez de nourriture pour pouvoir vivre pendant des années.
Kuma: Mais cette nourriture ne pourra pas nous suffire pour quelques années !
Denshi: On sait jamais ce que nous réserve le Poisson-Rêve...
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Le coffre à Cawottex.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le coffre à Cawottex.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Luberia No Madôshi :: Coin des membres - HRPG :: Atelier :: Galeries des membres-