AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | .
 

 Sur le chemin (privée : temari et chidori)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Azami Eriko
SOLDAT DE L'ESPOIR

Messages : 38



Feuille de personnage
POUVOIR/ÄRMS
:
TITRES ET OBJETS
:

MessageSujet: Sur le chemin (privée : temari et chidori)   Mer 18 Jan - 21:46

Azami était assise sur le bord de la route, son luth à la main, et elle chantait. Soudain elle vit arriver de loin deux personnes qui lui était inconnue. L'une était une guerrière qui portait très bien l'armure, et l'autre une prêtresse d'une religion quelquonque.Le duo qu'elles formaient était pour le moins étrange, mais Azami en avait vue d'autres. Elles se dirigeaient dans sa direction, alors Azami se mit à chanter plus fort, tellement fort que la coccinelle innocente qui passait par là changea brusquement de direction.Il faut dire qu'elle n'avait pas une voix magnifique, malgré le fait qu'elle chante tout les jours pour gagner sa vie. On comprends maintenant pourquoi depuis une semaine les oiseaux et les chats ne passent plus par cette route... La jeune prêtresse (d'après ce que disais son apparence) continua cependant a se diriger vers elle.
Azami se dit : Quoi ? Mais qui est cette fille ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Temari
Manieur

Féminin Age : 23
Messages : 11



Feuille de personnage
POUVOIR/ÄRMS
:
TITRES ET OBJETS
:

MessageSujet: Re: Sur le chemin (privée : temari et chidori)   Mar 14 Fév - 21:58

    Temari marchait tranquillement le long d'une route, en compagnie de Chidori. Elle portait sur elle son éternelle et très sexy armure argentée et noire, ainsi que sa grande lance qui pendait dans son dos, retenu par une fine lanière de cuir noir elle aussi. Elle était plutôt de bonne humeur aujourd'hui, il faisait beau et on pouvait entendre de loin les oiseaux de la forêt chantaient à l'unisson. Malgré sa joie d'être au côté de Chidori, Temari semblait inquiète. En effet, depuis son entrée au couvant, elle n'était jamais sortie de celui-ci. De plus, elle qui s'était juré qu'elle protégerait Chidori, allait devoir mettre en pratique tout ce qu'elle avait appris lors de ses entraînements quotidiens si un danger survenait.
    Au loin, Temari entendit une sorte de musique, de chanson. Au début, Temari apprécia cette berceuse et se dit que la personne avait une belle voie. Mais plus elles se rapprochaient, plus Témari regrettait sa pensée. Le son qu"elle entendait provenait d'un luth, mais la personne semblait ne pas du tout savoir en jouer. De plus, la personne qui chantait et bien ne savait pas du tout chanter. Lorsqu'elle fut enfin arrivé à l'endroit d'où provenait ce "chant", Temari vit une jeune fille d'à peut près son âge, avec des cheveux long et noir. Celle-ci chantait à tue-tête, sans se soucier des gens qui pouvaient passer sur cette route. Temari, inquiète pour Chidori, demanda à la fameuse "chanteuse":
    "Bonjour, je suis désolé de vous déranger et de vous demander ça, mais pourriez-vous arrêter de chanter s'il vous plais?, Mon ... Amie est fatiguée et a besoin de calme.
    Sinon je suis ravie de vous connaître je m'appelle Temari et voici Chidori qui m'a recueilli alors que je n'était qu'une enfant. Avez-vous un nom charmante damoiselle?
    "
    Temari termina sa présentation par une courbette avant de se retourner pour voir si Chidori allait bien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Azami Eriko
SOLDAT DE L'ESPOIR

Messages : 38



Feuille de personnage
POUVOIR/ÄRMS
:
TITRES ET OBJETS
:

MessageSujet: Re: Sur le chemin (privée : temari et chidori)   Ven 24 Fév - 21:15

Azami regarda fixement la guerrière qui venait de lui parler. Elle semblait très polie et gentille malgré son armure et ne semblait pas être de cette espèce contre le chant et la musique, alors qu'ils baraguouinait des incantations toute la journée. Elle pouvait donc lui faire confiance. Azami arreta de jouer et rendit le salut de la gurerrière nommé Temari : "Vous êtes bien aimable grande héroine des temps présent et pourtant déjà oublié ! Mais malheuresement pour vous, je continuerais mes chansons, car c'est de cela que je vis; si cela ne vous plais pas, passez votre chemin." Elle regardait Temari droit dans les yeux, avec une détermination étonnante, comme si tout cela était devenu tout à coup plus sérieux. Aussi étonnant soit il, c'était sa seule source de revenu, et elle n'allait pas la laisser pour les oreilles d'une guerrière gentille mais une guerrière tout de même. Elle lui répliqua avec une voix mielleuse : "Si vraiment vous voulez restez ici et que j'arrete de chanter, payez moi. On peut s'arranger pour une petite somme !" On comprend pourquoi Azami arrive à gagner sa vie en chantant faux... Elle avait la main tendu, et attendait la réponse de Temari.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Temari
Manieur

Féminin Age : 23
Messages : 11



Feuille de personnage
POUVOIR/ÄRMS
:
TITRES ET OBJETS
:

MessageSujet: Re: Sur le chemin (privée : temari et chidori)   Ven 6 Avr - 15:49

Témari hallucinait, elle n'en revenait tout simplement pas. Mais pour qui se prenait cette ménestrelle, à lui marchander l'arrêt provisoire de sa cacophonie. Décidément, la jeune fille ne manquait pas de culot, non seulement elle leur faisait souffrir le martyre, mais en plus elle réclamait de l'argent. Témari regarda Chidori, inquiète, puis se tourna vers la "chanteuse":

"-Ne comptez pas sur moi pour vous payer, nous sommes d'ailleurs nous-même sans le sous et il ne nous reste que le strict minimum pour survire jusqu'à la prochaine ville et pardonnez mon impolitesse, mais vos chansons sont un véritable soucis aussi bien pour les animaux que pour les humains. N'avez-vous donc jamais essayé d'aller à des cours de chant ? Si vous êtes une amoureuse de la nature et attentive aux autres, même si comme vous le dites, c'est là votre seul revenu, veuillez cesser si je peux me permettre ses attrocités."

La jeune guerrière, espérant que son petit discourt, dont elle n'était d'ailleurs pas peu fière, allait décider la menestrelle à arrêter de chanter. Elle la fixa dans les yeux. Il se passa plusieurs minutes sans qu'aucune des deux jeunes filles ne bouge. Soudain, Témari eu une idée:

-J'aurais un marché à vous proposer. Ecoutez-moi donc jusqu'au bout et ensuite vous me donnerez votre réponse, favorable soit-elle ou non. Alors voilà, mon amie Chidori que voici et moi-même, parcourons actuellement le monde, pour rallier des personnes à notre religion et voir peut être même l'espoir qu'un jour la terrible guerre entre les mages et les manieurs prenne fin. Notre mode de vie est très simple, nous vivons avec ce que nous offre la nature et la richesse ne fera surement jamais partie de notre vie. Je vous le demande encore une fois, veuillez cesser de chanter. En échange je vous propose de nous suivre dans notre valeureuse quête, la vie est beaucoup plus plaisante lorsque l'on est bien accompagné. Qu'en dites-vous? Parlez maintenant.

A la fin de son explication, Témari fit la courbette et attendit la réponse de la menestrelle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Azami Eriko
SOLDAT DE L'ESPOIR

Messages : 38



Feuille de personnage
POUVOIR/ÄRMS
:
TITRES ET OBJETS
:

MessageSujet: Re: Sur le chemin (privée : temari et chidori)   Ven 6 Avr - 20:09

Azami regarda la guerrière, son visage sévère et un peu présomptueux tourné vers elle. Décidément, elle ne plaisantait pas. Elle avait écoutée ses discours jusqu'au bout, question de respect, mais n'en avait rien retenu. A part sur la dernière phrase, quand elle lui demanda de les accompagner.

Moi ? Les accompagné ? Quelle équipe se serait !

C'est une idée un peu absurde. Qu'est ce qu'elle gagnerait à s'associer avec des gens aussi pauvre

qu'elle ? Mais la phrase de la guerrière la poussa à réfléchir à sa proposition.

" voir peut être même l'espoir qu'un jour la terrible guerre entre les mages et les manieurs prenne fin."

C'est ce qu'elle avait dit, mais dans la tête d'Azami, cela se traduisait ainsi :

"voir peut-être mettre la raclée aux mages".

Elle se releva et laissa retomber son luth à terre avec un léger bruit. Elle essayait d'être à la même hauteur que la guerrière, mais elle semblait immense dans son armure, et Azami n'arrivait pas à la regarder dans les yeux. Elle n'était qu'une petite saltimbanque perdu après tout, mais malheureusement fière de l'être. Elle dit, d'une voix presque chantante :

" Mais quel serait mes avantages à vous rejoindre ? Je ne te connais même pas, toi et ton ami, pourquoi je vous suivrai ?"

C'est vrai que dans la rue, on fait confiance qu'à ce que l'on voit ou connait, et encore, on doit se méfier de cela aussi. Rien n'est fait, rien n'est acquis. Il faut chaque jour trouver assez d'argent pour vivre, et ne pas se le faire voler à la fin de la journée. Azami, on ne sait pas pourquoi, arrivait toujours à s'en sortir. Alors qu'elle était un peu chétive et n'avait pour seul gagne pain que de chanter, elle ne se faisait jamais embêter. Peut être avait elle quelqu'un pour veiller sur elle. Mais être déguisé en garçon la plupart du temps l'aidait aussi. Mais revenons à notre chère guerrière, qui était sur le point de se présenter.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Temari
Manieur

Féminin Age : 23
Messages : 11



Feuille de personnage
POUVOIR/ÄRMS
:
TITRES ET OBJETS
:

MessageSujet: UC   Ven 6 Avr - 20:50

Décidément, cette ménestrelle était vraiment nonchalante, mais il était vrai qu'après la performance désastreuse de la chanteuse, la guerrière en avait complètement oublié les politesses.

- Pardonnez-moi de ne point mettre présenté, je suis Témari, jeune fille adoptait par le couvent de mon ami Chidori à l'âge de cinq ans alors qu'elle sillonnait les rues pour mendier.

Voilà ce qui résumait à peu près son histoire. Mais Témari ne comprenait pas pourquoi la ménestrelle n'acceptait tout simplement pas sa proposition. N'avait-elle pas était assez convaincante ? Témari s'était dit que la présence de la "chanteuse" aurait facilité la protection de sa chère Chidori. En effet, sa voix aurait éloigné un bon nombre de personne de sa protégé. Elle regarda la ménestrelle de toute sa hauteur. Elle fut surprise de la petite taille de la jeune fille qui essayait désespérément de la regarder droit dans les yeux. Témari trouvait ça d'ailleurs un peu comique. Mais bon, là n'était pas le sujet. "Quel avantage ?", la jeune femme avait-elle demandé. Témari n'en avait aucune idée ou du moins il n'y avait là peu d'avantages à ce que la jeune femme les accompagne dans leur quête. Au contraire, celle-ci risquait même de perdre la vie en les suivant, car nombreux étaient les opposants à la religion de Chidori. Témari se risqua tout de même à lui répondre:

-Vous y gagneriez des amis, des gens sur qui vous pourrez compter en cas de danger. De plus, vous semblez avoir une dent contre les mages et dieu sait que l'on en croise un bon nombre sur notre chemin. Mais la décision de nous suivre n'appartient qu'à vous et à vous seule. C'est pourquoi nous vous laissons à votre "occupation" quelque peu dévalorisante si je puis dire. Nous vous souhaitons bonne continuation.

Cependant, Témari ne comptait pas en rester là pour autant. C'est donc pourquoi après la méthode douce et les beaux discours, elle décida de la décider grâce à la manière forte et par intimidation. Pour cela, Témari se tourna délicatement vers Chidori, ce qui laissa entrevoir sa longue lance d'argent, qui lui avait servi mainte et mainte fois. Un rayon de soleil illumina la lame acéré de l'objet et montra nettement que celle-ci pouvait être dangereuse, même à bout portant. Témari se tourna vers la jeune femme pour voir sa réaction et savoir si après l'intimidation elle serait obligée d'utiliser la force.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Azami Eriko
SOLDAT DE L'ESPOIR

Messages : 38



Feuille de personnage
POUVOIR/ÄRMS
:
TITRES ET OBJETS
:

MessageSujet: Re: Sur le chemin (privée : temari et chidori)   Dim 8 Avr - 16:21

Il y avait une différence de taille entre Temari et elle. Pas seulement de taille physique, mais aussi la façon qu'elle avait de s'exprimer, sans parler de sa prestance. Elle parlait avec calme alors qu'elle ne l'était pas ; et elle avait un vocabulaire un peu beaucoup soutenu.

Mais qui est cette fille ?

Elle disait qu'elle avait été recueilli par la jeune prétresse alors qu'elle était à la rue, comme elle aujourd''hui. Elle semblait gentille et prête à tout. Mais cela ne veut rien dire, les apparences sont trompeuses, surtout dans un monde de magie ou il est très facile de les changer. Peut être que sous sa grande armure se cachait une mage redoutable. Il valait mieux être prudente. Et les avantages qu'elle avait proposé était... ridicule ! Avoir des amis ! Elle n'en avait jamais eu, et n'en avait pas besoin. On a besoin des autres pour survivre, mais sans plus. Elle avait des liens avec d'autre jeune mendiant, et ils s'aidait quand un des leurs était en galère. Mais si cela pouvait leur attirer des problèmes, plus personne. C'était chacun pour soit, et Temari devait fort bien le savoir. Et quand l'on proposait une association, ce n'était que par intérêt. On ne va pas aider quelqu'un pour le plaisir, on attend toujours quelque chose en retour.

Bien sur, pour moi par exemple c'est de l'argent. Pour d'autre c'est peut être simplement être aimé.

En fait, Azami ne voyait aucun inconveniant majeur à les suivre, a part s'ils se révélaient louche. C'est juste qu'elle était très tétue et un peu fière. Elle n'était pas du genre à accepter facilement. Il y avait plusieurs argument qui allait pourtant pour Temari : déjà elle serait protégé partout ou elle irait, et elle pourrait se reposer un peu. Si elle rejoignait leur groupe, elle n'aurait plus a jouer toute la journée pour a la fin de la nuit avoir assez pour une bière a la taverne du coin. La seconde chose intérressante était que la prétesse et la chevalière voulait s'opposer aux mages, et que cela supposait de grande aventures. Et il fallait bien que leurs histoires surement déjà grandiose soit transmis aux générations futur. Et qui d'autre qu'elle pouvait assurer cette tache ? Bon c'est vrai qu'elle chantait mal, mais (sans se jeter des fleurs) elle écrivait plutôt bien, et serait intéressé par l'histoire de ces deux phénomènes. Enfin elle n'était malgré tout décidé a ne pas accepter tout de suite. Elle voulait voir la reaction de Temari, jusqu'ou elle serait prête à aller pour ça. Au même moment, Temari reparti vers Chidori, la lance levée comme une sorte de défi. Elle voulait la guerre ? Elle allait l'avoir ! Azami pris avec rapidité son baton et avec la discrétion d'un félin, commença à la faire tournoyer dans les airs. Sans attendre de voir ce que faisait Temari, elle commença par lui donner un petit coup en douceur. Si elle répondais et la battait, Azami acceptait son offre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Temari
Manieur

Féminin Age : 23
Messages : 11



Feuille de personnage
POUVOIR/ÄRMS
:
TITRES ET OBJETS
:

MessageSujet: Re: Sur le chemin (privée : temari et chidori)   Dim 8 Avr - 17:14

Apparemment, Témari allait devoir utiliser la force, au diable les jolis discours, elle prit sa lance à deux mains et s'apprêta à attaquer. Mais quelle fut sa surprise quand la jeune femme sortit un bâton et se mit en posture de combat tout en faisant tournoyer celui-ci au-dessus de sa tête.

Mais pour qui se prend-t-elle, elle ne croit tout de même pas m'abattre avec ce bout de bois !

Témari avait déjà affronté des adversaires beaucoup plus redoutables que cette fillette et son jouet. Néanmoins, un petit combat, ne lui ferait pas de mal, elle ne s'était pas battue depuis longtemps. De plus la jeune guerrière, était beaucoup plus douée dans l'art du combat que pour faire des beaux discours. Pour lui faire comprendre qu'elle n'avait aucune chance, Témari l'avait laissé commencer le combat. Un petit sourire se dessina sur le visage de la jeune guerrière, quand elle s'aperçue que le premier coup de la ménetrelle avait été donné avec autant de force que celle d'un moineau. Elle l'esquiva sans problème et fit à son tour virevolter sa lance. La lame tranchante comme une lame de rasoir fendait l'air et reflétait les rayons du soleil. Elle attaqua la fillette de tous les côtés, en maniant sa lance avec une agilité et une dextérité déconcertante. La guerrière cria tout d'abord à Chidori de reculer, puis se concentra vraiment sur le combat. Elle prit la décision de ne pas tuer la jeune ménestrelle, ce n'était pas son but. Témari évita un second coup de bâton en se mettant accroupi, puis de toutes ses forces, elle frappa l'arrière des genoux de la jeune femme avec le manche de la lance, pour la faire tomber. Une fois celle-ci à terre, Témari n'eut aucun mal à placer la lame de sa lance sous la gorge de la ménestrelle. La jeune guerrière sourit, puis dit d'un ton menaçant:

-Ha, alors ça te suffit ou tu en veux encore? Tu avais l'air de me sous-estimer, mais saches que j'ai déjà combattu un bon nombre de mages et de manieurs, qui sont tous repartis la queue entre les jambes. Je serais honteuse, si moi qui ait le devoir de protéger Chidori de tous les dangers, même si je dois y laisser la vie devait se faire battre par une fillette dans ton genre. Arrêtons-nous ce combat ou dois-je te tuer ? Accepte ma proposition et tu auras la vie sauve demoiselle!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Azami Eriko
SOLDAT DE L'ESPOIR

Messages : 38



Feuille de personnage
POUVOIR/ÄRMS
:
TITRES ET OBJETS
:

MessageSujet: Re: Sur le chemin (privée : temari et chidori)   Dim 8 Avr - 19:15

Et a ce moment la, Temari a riposté. Avec une force assez inouie, en tout cas pour Azami. Elle n'avait que l'habitude de chasser les gamins des rues ou les hommes trop entrepreneurs, par des vrais guerrières habitué au combat. Elle réussi au début à parer ses coups grace à son habilité et son agilité, mais elle savait que cela ne durerait pas. Temari avait pour elle la technique et la rapidité. Et il faut avouer que son arme était beaucoup plus pratique en corps a corps, et elle se débrouillait toujours pour laisser peu d'écart entre elle deux. Elle savait juger ses ponits faibles en très peu de temps. Azami ne pouvait s'empecher d'etre admirative. Elle voulait apprendre a se battre comme cela. Etre à la fois guerrière et troubadour, chanter les récits de ses propres batailles. Ce serait... épique ! Mais toute ces pensées l'avait légèrement déconcentré, ce qui l'avait fait commetre plusieurs faux mouvements... Cela pourrait tourné mal si Temari était trop impulsive... Mais Azami faisait confiance à son instinct et continuait le combat. Les coups s'enchainait, de plus en plus rapide... C'est évident, Temari voulait en finir.

Il faut que je résiste encore un peu, ce serait une honte de perdre ainsi.

Mais c'était déjà trop tard ; Temari la frappas derrière les genous et la fit trébucher. Elle n'eu pas le temps de se relever que déjà, elle lui passait le couteau sous la gorge. Dans tous les sens du terme.

"Arrêtons-nous ce combat ou dois-je te tuer ? Accepte ma proposition et tu auras la vie sauve demoiselle! "

Cela était clair. Elle n'avait pas l'air de rigoler. A zami quand a elle, n'avait pas vraiment peur, elle éprouvait juste une sorte de respect et d'admiration envers Temari.

Elle était prète à sacrifier sa vie,
Pour celle qui à sauver la sienne;
Elle l'a promis,
Quoi qu'il advienne.


Il n'y avait pas de doute, cette fille l'inspirait. Elle avait pris sa décision : elle la suivrait ou qu'elle aille, racontant fidèlement ses aventures. Et bien sur, si elle pouvait tuer quelques mages en chemin... Après un long silence elle se résigna a lui répondre :

" C'est d'accord. Mais il faudrat vous débrouillez pour me nourrir, me protéger ou m'appendre à me battre, sans parler de supporter mon chant. Et je compte bien écrire de longue balllade sur votre compte à toi et à ta sauveuse. Si aucune de ces choses ne te déranges, je n'y vois pas d'inconveniant."
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Temari
Manieur

Féminin Age : 23
Messages : 11



Feuille de personnage
POUVOIR/ÄRMS
:
TITRES ET OBJETS
:

MessageSujet: Re: Sur le chemin (privée : temari et chidori)   Lun 5 Nov - 19:28

Un sourire radieux se dessina sur le visage de la jeune guerrière, qui éloignais déjà la lame du cou de la frêle jeune fille.

Ah, enfin! Ce n'est pas trop tôt

Témari venait enfin de trouver une nouvelle allié pour l'aider à protéger Chidori, même si la "ménestrel" avait encore beaucoup de progrès à faire au niveau du combat! Témari ignorait qu'en réalité, elle se rajoutait plus de travail qu'autre chose, mais bon. La guerrière aida sa nouvelle amie à se relever, l'aida à nettoyer ses vêtements maintenant pleins de poussière et l'encouragea à poursuivre leur route direction la ville la plus proche pour se ravitailler.

Elles marchaient depuis environ une demi-heure, quand tout à coup, Témari sentit qu'on les observait. Elle fit signe aux deux autres de s'arrêter et de se placer derrière elle, sous sa protection. La jeune femme resta immobile, se préparant mentalement à un nouvel affrontement, quand une "chose", aux dents et aux griffes acérées, plein de poils surgit soudain des buissons , bondissant dans sa direction avant de se jeter sur elle, la faisant tomber au passage.

Contre son gré, Témari laissa échapper un cri de surprise, avant de s'apercevoir que la boule de poile qu'elle avait maintenant dans les bras, n'était qu'un pauvre et adorable petit chat abandonné probablement. Il semblait affamé et la guerrière ne put résister au regard du petit félin. Elle se tourna vers ses deux amies avant de se mettre à rire, tan elle avait dû être ridicule à se mettre à hurler ainsi. Son ego en avait prit un sacré coup! Elle offrit au chaton les reste de leur repas et décida de l'adopter. En effet, Témari aussi coeur de pierre soit-elle, ne pouvait se résigner à laisser ce pauvre animal seul, perdu en pleine nature!

Que de belle rencontre aujourd'hui et puis trois personnes à protéger au lieu de deux, cela ne fait aucune différence, tu es adorable.

Témari sourie à nouveau, avant de demander à ses deux compagnons: On va l'appeler comment ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Azami Eriko
SOLDAT DE L'ESPOIR

Messages : 38



Feuille de personnage
POUVOIR/ÄRMS
:
TITRES ET OBJETS
:

MessageSujet: Re: Sur le chemin (privée : temari et chidori)   Sam 10 Nov - 22:10

Azami avait vu beaucoup de choses dans sa vie, mais le spectacle qu'offrait Temari et le petit chaton était insolite. Jamais elle n'aurait pensée cela d'une guerrière, encore moins de quelqu'un qui lui a mit le couteau sous la gorge quelques minutes plus tôt.

L'armure n'est que l'habit
D'un grand esprit.
Mais ce n'est pas avec un chat de gouttière
Que l'on gagnera la guerre.


Heureusement que cette petite comptine resta dans la tête de la jeune fille, car elle ne voulait pas avoir de nouveau affaire à Temari pour un combat singulier. Elle n'était qu'une pauvre mendiante sans le sou, propageant la joie comme les mauvaises notes et ses capacités au combat était résumé au strict minimum. Quand on se bagarre dans les rues, on ne va pas vraiment chercher à savoir s'il est plus avantageux de taper dans le foie plutôt que dans l’œil. On ne réfléchit pas, on frappe. La différence entre les guerriers et les mendiants est très simple : l'objectif. Les mendiants se battent pour leurs vies, les guerriers se battent pour la perdre (au profit d'une noble cause bien entendu).

Je me demande ce qui peut pousser quelqu'un à se battre si ce n'est pour protéger son gagne pain...

Elle n'avait pas vraiment à aller très loin pour trouver sa réponse. Elle regarda la jeune fille qui marchait juste à coté d'elle. Aucun mots n'était encore sorti de sa bouche, elle semblait indifférente à ce qui se passait autour d'elle. Mais Azami savait bien que c'était cette personne que Temari voulait protéger, c'était évident. Pourquoi ? Elle le découvrirait en temps voulut.

"On va l'appeler comment ?"

Je regarda cette magnifique fourrure pleine de vie, comme si je voulais scruter son âme et je dis :

"Pira"


Elle prit le chaton par la peau du coup et partit en direction de la ville, leur nouveau compagnon dans les bras.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Sur le chemin (privée : temari et chidori)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sur le chemin (privée : temari et chidori)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Luberia No Madôshi ::  Royaume de Luberia - RPG  :: Routes et chemins-